Pourquoi remplacer le navigateur sur le nouveau Pinebook Pro ?

Ruarí Ødegaard, ingénieur contrôle-qualité chez Vivaldi, s’amuse bien avec sa nouvelle machine, le Pinebook Pro 64. Voici pourquoi il n’a pas tardé à remplacer son navigateur Chromium 72 par Vivaldi.

Le Pinebook Pro est le nouvel ordinateur portable de Pine64, un projet communautaire concevant des appareils motorisés par des processeurs ARM64 pour tous les amateurs de logiciels libres et Open-Source de par le monde.

Pine64 fabrique d’intéressants appareils, construits à base de processeurs ARM, qui proposent souvent des spécifications techniques supérieures aux Raspberry Pi. Parmi ces produits, on compte de nombreuses mono-cartes tout-en-un constituant autant de minuscules ordinateurs à bas coûts, mais aussi des assemblages plus poussés comme le Pinebook Pro, un PC portable, ou encore un projet de téléphone mobile.

Cet ordinateur portable Pinebook, ici dans sa version « Pro », dispose d’un écran 14 pouces Full-HD, un processeur Rockchip RK3399, 4Go de RAM, et une capacité de stockage de 64Go, tout cela à un prix d’environ 200$.

Oui, vous avez bien lu : Un petit ordi portable à 200$ qui se targue en plus de pouvoir concurrencer un Chromebook de milieu de gamme. Une sacrée bonne affaire !

Revenons un peu en arrière 

Il y a environ deux ans, chez Vivaldi, nous avons commencé à compiler des versions spécifiques de notre navigateur pour les processeurs ARM. Initialement, cela devait surtout servir à préparer le développement de la version mobile de Vivaldi mais cela nous a permis de bricoler et d’essayer de faire tourner Vivaldi sur toutes sortes de configurations matérielles assez minimalistes. Et le résultat s’est avéré très concluant. Nous avons bientôt découvert que nous possédions une version de Vivaldi capable de fonctionner sur les Raspberry Pi que beaucoup d’entre nous possédaient déjà.

Dès que nous avons diffusé les premières versions pour Linux ARM, elles ont rapidement été très appréciées. Vous pouvez bien sûr toujours faire tourner Vivaldi sur un vaste choix de mono-cartes architecturées sur des processeurs ARM.

Les tâches quotidiennes de testeur de navigateur obligent Ruarí à se familiariser avec différents systèmes d’exploitation, mais au quotidien, il passe la majeure partie de son temps sous Linux sur une machine de bureau raisonnablement performante et moderne. Son expérience d’utilisation de Linux sur son poste de travail habituel est donc agréable et efficace. Cependant, il est également attiré par des appareils moins puissants, qui offrent logiquement un environnement idéal pour révéler et mieux comprendre les manques de performance.

En bon fan de Raspberry Pi, il a toujours sa petite carte reliée à sa TV, ce qui lui permet de naviguer avec Vivaldi sur un grand écran. Il admet bien que c’est un petit peu lent mais comme Vivaldi est fonctionnellement complet et bien à jour coté rendu, il permet de supporter le Web actuel bien mieux que la plupart des navigateurs intégrés à nos télévisions connectées.

Pinebook Pro with Vivaldi browser.
Le Pinebook Pro.

Son expérience avec le Pinebook Pro 

Une des raisons pour lesquelles Ruarí voulait acquérir cet ordinateur, c’est qu’il n’avait aucun lien avec Google (contrairement aux Chromebook avec lesquels tout commence par une connexion avec un compte Google). Comme prévu, il s’est aussi avéré capable de fournir un environnement de test très performant pour Vivaldi en version ARM. Autant le Raspberry Pi est sympathique, autant la puissance de machines performantes peut manquer. Alors, vu le prix de l’appareil et le gain de performance attendu, comment un fan de Linux aurait pu passer à côté ?

Ruarí s’est hâté de faire une pré-commande dès que cela a été possible. Et c’était une bonne idée, car l’ordinateur était en rupture à la fin du premier jour. Il n’était visiblement pas le seul à montrer un engouement pour ce genre de machine !

Très récemment, son Pinebook Pro lui a été livré. L’engin semblait esthétique et sérieusement réalisé, tout à fait en accord avec son prix. En fait, il ne fait pas « bas-de-gamme ». Ruarí reste impressionné par la finition et prend rapidement le produit en main.

Bien entendu, la première chose à faire fût d’installer la dernière version du navigateur Vivaldi. Et il tourne magnifiquement là-dessus ! Si vous aussi possédez un Pinebook Pro, n’hésitez pas non plus à y installer Vivaldi, évidemment 🙂

Pourquoi remplacer le navigateur fourni avec le Pinebook Pro 

La distribution pré-installée sur le Pinebook Pro propose par défaut une version de Chromium plutôt ancienne, donc peu fiable d’un point de vue sécurité. Chromium 72 comporte trop de failles à ce jour, aussi, il a besoin d’une sérieuse mise à jour avant d’entreprendre de surfer tranquillement avec lui ; mais en passant à Vivaldi, vous obtenez cette mise à jour instantanément et bien plus encore.

Il est judicieux de choisir la version stable de Vivaldi. Motorisée par Chromium 78, elle possède 6 niveaux de mise à jour majeure (et de nombreuses petites corrections intermédiaires) en terme de corrections de sécurité. Le navigateur Chromium fourni désactive aussi certaines fonctions de sécurité (le bac à sable). Vivaldi ne fait pas ça !

Si vous ne pouvez pas vous passer de Netflix, vous serez ravis d’apprendre que Vivaldi vous y donnera accès avec efficacité. Vous pouvez regarder vos émissions, séries et films préférés de manière fluide, juste après avoir configuré quelques bricoles, telles que l’installation de Widevine.

Et, en pensant à utiliser l’argument --use-gl=egl en ligne de commande, vous augmenterez significativement les performances, surtout en lecture de vidéos. Vous pouvez juste l’inclure  en modifiant le script global de lancement ou l’ajouter à un raccourci permettant de lancer « vivaldi.desktop ».

Nous sommes fans !

Nous aimons tout ce qui nous permet de bricoler, de peaufiner les choses et de tester Vivaldi afin de rendre la vie beaucoup plus facile à l’utilisateur final.

Ruarí ajoute également que les excellents produits de Pine64 étaient déjà un élément clé des nombreuses plateformes testées en interne. Son collègue Giorgi, aussi responsable du contrôle qualité de Vivaldi, utilisait déjà un Pine64 SBC, dans son installation de test automatisée…

Si vous êtes aussi un fan de Pine64, faites-vous plaisir avec cette incroyable nouvelle machine avec Vivaldi qui tourne dessus. Et n’oubliez pas de recommander Vivaldi à toutes celles et tous ceux que vous connaissez qui ont acheté un Pinebook Pro, afin qu’ils puissent eux aussi naviguer sur le Web en toute sécurité.


Source de l’article : vivaldi.com/blog/pinebook-pro-replace-browser

Vivaldi