Changement dans le User Agent

Photo by Braydon Anderson on unsplash.com

Vivaldi est en train de changer la manière de présenter son agent utilisateur à partir de la prochaine version. Voici une explication de ce qu’est un agent utilisateur et de ce que nous faisons.

Qu’est-ce qu’un agent utilisateur ?

L’agent utilisateur d’un navigateur est une ligne de texte envoyée par le navigateur au site Web lorsqu’il se connecte, pour indiquer au site la plateforme (système d’exploitation), l’architecture et le navigateur (y compris la version) utilisés.

Lorsqu’il est utilisé correctement, l’agent utilisateur permet à un site Web de présenter une meilleure expérience à l’utilisateur. Par exemple, sur les sites qui proposent des logiciels à télécharger, l’option la plus appropriée pourrait être automatiquement suggérée, ou sur des pages qui fournissent de l’aide pour configurer les paramètres d’un navigateur, des étapes personnalisées pourraient être affichées en fonction du navigateur utilisé.

Les problèmes

Alors que tout ce qui précède semble génial, au fil du temps, l’agent utilisateur a été utilisé à mauvais escient par certains développeurs Web et parfois même de façon abusive par les plus grandes entreprises technologiques en position dominante.

Un pourcentage assez conséquent des rapports de bogues que nous recevons ont en fait très peu à voir avec notre code. Vivaldi est fréquemment bloqué, des versions alternatives (incorrectes) d’un site Web ou des avertissements parasites sont affichés en se basant uniquement sur l’agent utilisateur.

Parfois, cela pourrait être considéré comme une erreur, l’équipe de développement d’un site Web supposant naïvement que seuls les navigateurs qu’ils ont personnellement testés ont accès à leur site, et bloquant les autres navigateurs. C’est évidemment faux pour un web vraiment ouvert (car cela limite le champ aux seuls grands acteurs) mais cela semble être une erreur courante, remontant aux premiers jours du web. C’est ainsi que les agents utilisateurs de navigateurs Web modernes incluent généralement à la fois leurs propres informations et celles d’autres navigateurs. Considérez l’agent utilisateur pour notre version stable actuelle de Vivaldi (pour Linux x64). Il se compose des éléments suivants :

Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/78.0.3904.99 Safari/537.36 Vivaldi/2.9.1705.41

La plupart de ce qui précède est simplement issu du projet Chromium qui, de son côté, est issu de Safari, et ainsi de suite. Bien que ce soit un gros bidouillage, cela fonctionne étonnamment bien, de la même manière que fournir le nom d’une tierce personne peut vous faire entrer dans un club exclusif. Si vous présentez le bon nom, vous pouvez entrer n’importe où !

En plus de lister les noms qui vous aident à contourner le blocage virtuel, vous devez faire attention à ne pas ajouter les noms qui vous causeront des ennuis. Considérez les agents utilisateurs d’Opera moderne ou Edge (basé sur Chrome). Ils ne veulent pas non plus être reconnus à tort comme leurs anciennes moutures. Ils ne choisissent donc pas d’utiliser leurs vrais noms dans leurs agents utilisateurs actuels, mais choisissent plutôt de mal orthographier leurs noms de produits, respectivement en « OPR » et « EDG ». Les utilisateurs signalent (naturellement) souvent des problèmes comme des bogues, mais cela est complètement intentionnel.

Même si ces types de problèmes peuvent être qualifiés d’erreurs, certaines formes de blocage semblent plus néfastes. Nous rencontrons également souvent des sites Web qui bloquent la chaîne exacte « Vivaldi », sans contact ni avertissement. Cela est particulièrement problématique lorsque les géants de la technologie de plus grande taille (dont certains sont en concurrence directe en matière de navigateur Web) le font. Lorsque cela se produit et que des messages d’erreur s’affichent ou que des copies du site Web intentionnellement non valides sont envoyées, les utilisateurs supposent généralement que Vivaldi a un problème et ils ont même parfois du mal à comprendre que Vivaldi serait spécifiquement ciblé. Mais c’est pourtant le cas. Nous pouvons clairement l’identifier lors des tests, modifiant une lettre du nom Vivaldi dans notre agent utilisateur, par exemple « Vivaldo » ou « Vxvaldi ». Malheureusement, une multitude de solutions de contournement spécifiques au site (que nous ne devrions pas appeler « correctifs ») doivent être intégrées au navigateur de manière permanente.

Voici quelques exemples actuels :

  • Sur Google.com, si vous présentez un agent utilisateur Vivaldi et arrivez via une redirection, la zone de texte de recherche sera mal alignée.
  • Sur Google Docs, si vous présentez un agent utilisateur Vivaldi, vous recevrez un avertissement.
  • Sur l’interface Web WhatsApp de Facebook, si vous présentez un agent utilisateur Vivaldi, vous ne pouvez pas accéder au site et il est conseillé de passer à l’un de nos concurrents.
  • Sur Microsoft Teams (site de chat et de collaboration), la présentation d’un agent utilisateur Vivaldi vous empêchera de pouvoir utiliser le site Web

Si vous souhaitez tester ces problèmes, vous pouvez le faire dans n’importe quel navigateur de votre choix. Réglez simplement l’agent utilisateur sur celui de Vivaldi indiqué ci-dessus et essayez par vous-même.

Dans tous ces cas, nous avons essayé, par divers moyens, d’appeler quelqu’un dans les entreprises respectives à cesser de casser ces sites pour nos utilisateurs. Voici, par exemple, notre tout premier tweet à WhatsApp sur le problème, il y a quatre ans. Des demandes de suivi ont été faites à la fois par nous et nos fans plus techniques depuis lors, via divers canaux de contact, mais en vain.

Renverser la logique

Pour la prochaine version de Vivaldi, nous avons décidé d’essayer quelque chose de différent. Le problème avec notre approche actuelle est qu’avec un Web presque infini, nous ne pouvons probablement pas découvrir tous les sites Web qui opèrent des blocages vis-à-vis de nous. Il est donc difficile de maintenir une liste de sites où nous présentons un agent utilisateur non-Vivaldi. Au lieu de cela, nous allons essayer de faire l’inverse. Pour une poignée de sites où nous savons que le label Vivaldi (et notre numéro de version) est utilisé de manière responsable, nous présenterons notre agent utilisateur complet. Ces sites étant les nôtres et une poignée de moteurs de recherche alternatifs intéressants : duckduckgo.comecosia.orgqwant.com et startpage.com. Tous les autres sites recevront un agent utilisateur qui semble être identique à Chrome.

Cela présente un inconvénient car Vivaldi disparaîtra effectivement des classements tiers de la popularité des navigateurs (nous ne nous distinguerons pas de Chrome), mais c’est un prix que nous paierons volontiers pour offrir la meilleure compatibilité de site Web à nos utilisateurs.
P.S. : De l’autre côté, il y a une proposition récente pour résoudre le problème des agents utilisateurs. Nous allons certainement garder un œil dessus et réexaminer la situation à l’avenir.

Photo de garde par Braydon Anderson

One reply on “Changement dans le User Agent”

  1. Ce n’est peut-être pas dit assez souvent, mais merci de tenir au courant et dans leur langue les utilisateurs francophone de Vivaldi. Merci pour toutes ces traductions !

Comments are closed.

Vivaldi